Aeternitas Index du Forum




 Salutations 
Une Bonne Année 2009 a tous les membres de Aeternitas et ceux qui passent par ici . A bientôt IG sous aucun ou autre tabard .... Bathilde.
XXIII – La dernière quête

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeternitas Index du Forum -> aeternitas -> L'encre et la plume
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dénéis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 44
Localisation: Une autre terre..... loin..
Point(s): 66
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: 13/04/2007 08:10:53    Sujet du message: XXIII – La dernière quête Répondre en citant

La journée tirait à sa fin. Celle-ci avait été à l'image de la veille, et certainement du lendemain, une journée ensoleillée. Gadgetzan commençait doucement à s'éveiller à cette heure. Plus tôt dans la journée, il faisait bien trop chaud et la population restait à l'abri, dans la relative fraicheur qu'offraient les constructions aux murs épais. Dénéis s'étira sur sa chaise en baillant. Remarquant sa chope vide, il fit un sourire à la serveuse et renouvela sa consommation. Ils étaient rentrés à Gadgetzan depuis trois jours, ramenant Daewan en croupe. Le paladin n'était pas blessé physiquement, mais simplement épuisé et très certainement moralement très affaibli. Il avait déliré beaucoup pendant le voyage de retour, et il dormait depuis. Il n'avait rien dit depuis, à part ces quelques mots "je les ai vu".

Krull, Gurs et Kaynes étaient repartis le matin même. Ils lui manquaient déjà. La bonne humeur de Krull, la connaissance de Gurs, le coté mi moqueur, mi protecteur du guerrier, il espérait vraiment les revoir. A bien y réfléchir, il se rendit compte que pas un instant les trois hommes ne lui avaient confié la teneur de leurs activités. Il ne savait rien d'eux, sauf qu'il pouvait compter sur leur aide.

Many devait trainer dans les bas-fonds de Gadgetzan. Il avait fait connaissance de quelques gobelins et passait beaucoup de temps avec eux. Dénéis lui avait recommandé la prudence, mais un gnome est tout sauf prudent. Il sourit en pensant au petit homme. Il avait beaucoup découvert sur les gnomes. Ces petits êtres ne connaissent pas la peur, et sont d'une curiosité insatiable. Ils n'ont aucune peur de la mort qui pour eux représente le " Dernier Grand Voyage". D'une ingéniosité hors pair, ils sont capables de construire n'importe quoi, et de préférence des choses parfaitement inutiles, voire, dangereuses.

Sintia était au chevet de Daewan. Elle y passait beaucoup de temps, surveillant l'évolution de son état. Il se rendit compte soudain qu'ils n'avaient pas eu l'occasion d'être seuls tous les deux depuis un certain temps. La voix de Sintia le coupa dans ses réflexions :

"Il est réveillé – dit-elle en prenant place devant lui – Il te réclame"

"Sintia, quand toute cette histoire sera terminée, aurons-nous un peu de temps pour nous deux ?"

"Le souhaites-tu réellement Dénéis ?"

Tendant le bras au dessus de la table, Dénéis prends la main de Sintia dans la sienne et la porte à ses lèvres.

"Plus que tout au monde Sintia"

Sintia esquisse un sourire, mais c'est très émue qu'elle répond:

"Nous aurons tout le temps que nous voudrons bien nous accorder Déné. Mais maintenant tu dois monter voir ton frère. Vous avez beaucoup de choses à vous dire tous les deux."

"Viens avec moi Sintia. Tu es concernée également, et je te voudrais à mes cotés."

Ils montent l'escalier menant à l'étage, et c'est main dans la main qu'ils pénètrent dans la chambre où repose Daewan. S'asseyant à son chevet, Dénéis lui demande :

"Comment te sens-tu mon frère ?"

"Mieux, mais laisse moi te regarder. Comme tu as grandis petit frère. Il y a si longtemps... Il faut que je te parle des parents..... as-tu des nouvelles de Daerin ? Pourquoi as-tu vendu la ferme.... et qui est cette jolie elfe ? Ta compagne ? Tu as des neveux sais-tu Déné.. P'pa et M'man ont été si contents de l'apprendre. Ils sont heureux, tu sais et......"

"Chhhhht.... calme-toi Dae, calme-toi. On va parler tous les deux. Reprendre le cours de notre vie là où nous nous sommes quittés. On a tant de choses à se dire. Mais on n'a pas beaucoup de temps devant nous Dae, il nous reste une dure épreuve à franchir avant de prendre le temps de rattraper le temps. Et celle-ci implique Daerin."

"Je sais Déné. Les parents m'en ont parlé. Je sais qu'il est entre deux mondes et qu'il a besoin d'aide. Mais je n'ai pas d'autres détails. Et toi de ton coté que peux-tu m'en dire ?"

"C'est une longue histoire que je vais te conter avec l'aide de Sintia. Tu m'as demandé si elle est ma compagne, et je te répondrai que je souhaite ardemment qu'elle le soit un jour. Mais elle a joué un grand rôle dans ma quête de Daerin."

"Daewan – intervient Sintia – je vais te chercher de quoi boire et manger, tu en as besoin. Commence sans moi Déné, je reviens tout de suite"

"Elle est belle – murmure Daewan – l'aimes-tu au point de lier ta vie à la sienne ?"

"Oui mon frère..."
"J'aime une elfe moi aussi, qui m'a donné deux beaux enfants.... mais je te raconterai plus tard"

"Je sais, j'ai lu ton carnet de route et l'histoire d'Anterra. Si tu es prêt à m'écouter, je vais tout te dire."

Et Dénéis, aidé de Sintia, relate à son frère tout ce qui s'est passé depuis sa conversation avec Elhohir, la vision de ce dernier, sa visite au général Hawkins, ainsi que tous les événements qui ont eu lieu depuis. La nuit est tombée depuis longtemps lorsque Dénéis se tait, la voix rauque d'avoir tant parlé. Daewan reste silencieux un long moment, puis plongeant le regard dans les yeux de son frère, lui dit :

"Aucun autre choix ne s'offre à nous que d'accéder à la demande de Daerin. Il doit souffrir le martyre de voir son humanité lui échapper un peu plus chaque jour. Je suis fier de toi petit frère, tu as été admirable. Si tu l'avais vu Déné.... si tu avais vu Daerin danser avec son arc.... il m'a protégé jusqu'au bout, jusqu'à ce jour où nous avons été séparés. Je ne me le suis jamais pardonné"

"Ce n'était pas ta faute. Tu n'as pas à expier pour ça".

"Bien. On part demain mes amis. Nous n'avons pas trop de temps devant nous, on prendra une monture ailée jusqu'à Auberdine, et de là vous me conduirez à ce bosquet des Anciens. Que comptent faire les hommes qui t'accompagnent ?"

"Ah... c'est vrai que tu n'as pas eu le loisir de les rencontrer. Ce sont de très braves compagnons mais ils ont dû partir. Le gnome, Many nous accompagnera. C'est un petit bonhomme un peu remuant mais je crois qu'il te plaira. Comment comptes-tu t'y prendre avec Daerin ? Elhohir m'a parlé du pouvoir divin des paladins"

"C'est juste. Les paladins sont des guerriers divins. Ils ont certains pouvoirs, accordés par le dieu qu'ils servent. En particulier, ils ont le pouvoir de repousser les morts vivants, de les éradiquer et de libérer l'âme qu'ils ont corrompue. C'est à cela que faisait allusion le père de Sintia. C'est ce pouvoir que je vais utiliser sur notre frère. Ainsi libéré, il pourra rejoindre nos parents et être en paix à leurs cotés. Prépare nos affaires, vends les chevaux. Nous partons demain."
_________________
Utilisons au mieux le temps qui nous est imparti
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: 13/04/2007 08:10:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeternitas Index du Forum -> aeternitas -> L'encre et la plume Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation