Aeternitas Index du Forum




 Salutations 
Une Bonne Année 2009 a tous les membres de Aeternitas et ceux qui passent par ici . A bientôt IG sous aucun ou autre tabard .... Bathilde.
XVIII – A la recherche de Daewan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeternitas Index du Forum -> aeternitas -> L'encre et la plume
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dénéis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 44
Localisation: Une autre terre..... loin..
Point(s): 66
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: 06/04/2007 10:00:08    Sujet du message: XVIII – A la recherche de Daewan Répondre en citant

En ce début de matinée, Auberdine s'éveillait doucement. Fraichement débarqués du navire en provenance de Darnassus, les trois compères se dirigent vers l'écurie pour y acheter des chevaux. Passant devant l'auberge, Dénéis s'arrête :

"Sintia, j'ai une dette à régler à l'auberge. Peux-tu t'occuper des chevaux ?"

"Bien sûr. Je t'attendrai devant l'écurie".

Dénéis suivi comme son ombre par un Many Troudebouc curieux de tout se dirige vers la porte de l'auberge :

"Ho lala ! Y'a des neffes partout ici"

"Oui Many. On est chez eux, c'est assez normal."

Entrant dans l'établissement, Dénéis aperçoit l'aubergiste affairée au comptoir.

"Bonjour Jaïra. Comme promis, je viens payer ma dette."

"Votre probité vous honore messire. Avez-vous trouvé votre élue à Reflet de Lune ?"

"Oui-da. Elle est dehors et m'attend. Avez-vous eu des nouvelles de Krull et ses amis ?"

"Non, il ne sont pas repassés par ici."

Après quelques politesses échangées, Dénéis sort de l'auberge avec un Many parfaitement silencieux sur les talons. Lui jetant un coup d'œil à la dérobée, il le voit En train de se contorsionner comme s'il avait une anguille dans ses chausses.

"Qu'est ce que tu trafiques Many ?"

"Hein ? Moi ? Rien du tout, z'ai rien fait, pourquoi ?"

Soudain, un objet tombe au sol avec un bruit métallique. Aux pieds de Many se trouve une belle dague ouvragée, dont la garde est sertie d'une pierre verte.

"C'est quoi ça Many ?"

"Quoi donc ? Oh ben ça alors ! Regarde! Une zolie dague par terre ! C'est bath, z'en avais besoin d'une zustement"

"Où as-tu pris ça ? Et à qui surtout ?"

"Hein ? Heu.. mais ze ne l'ai pas volée ! Ah nan ! Ze suis pas un voleur moi. Ze l'ai trouvée, ze te zure, ze l'ai trouvée dans l'auberze."

"Tu l'as trouvée hein ? – demande le mage soupçonneux – viens avec moi me montrer où exactement."

"Ben ze l'ai trouvée c'est vrai, faut me croire m'sieur ! Elle était perdue au fond d'un sac de voyaze dans l'auberze.

"Perdue dans un sac.. vraiment… Et le sac, Many, il était perdu lui aussi ?"

"Meuuh nan ! Le sac il appartient au grand neffe qui discutait avec la serveuse"

"Bon, Many, il faut que tu perdes cette habitude de voler ce qui ne t'appartient pas, sinon on va finir par avoir des ennuis"

"Ben ze peux quand même pas voler ce qui m'appartient ! Et pi z'avais pas de dague, et on va en avoir besoin là où on va !"

" Partons d'ici –soupire Dénéis – Sintia doit avoir acheté les chevaux. Et range moi ce truc avant que le propriétaire le remarque."

" Pas de danzer ! C'est moi le propriétaire maintenant hi hi hi ! Et au fait, ze trouve dommaze d'avoir dépensé des sous pour asseter des ssevaux. Z'aurais pu…."

"NON !!! Je ne veux rien entendre"

Les deux compagnons arrivent en vue de l'écurie, devant laquelle Sintia les attends avec deux alezans pommelés et un poney gris à poils longs.

"Ca n'a pas coûté trop cher ? – demande le mage"

"Pas de soucis. Et vous deux ?"

"Demande à ce boulet – répond Dénéis en montrant le voleur"

"Ze sais pas ce qu'il a – répond innocemment Many devant le regard interrogateur de Sintia – il est boudeur depuis tout à l'heure. Il est pour moi le bébé sseval ?"

"Oui Many – répond Sintia – je l'ai choisi juste à ta taille"

"Allez en route – coupe Dénéis un rien énervé – on a de la route à faire."

Au petit trot, les trois amis traversent Auberdine, puis une fois dans la forêt lancent leurs montures au galop. Au bout de quelques lieues, Sintia ralenti le pas.

"Que se passe t il – demande le magicien ?"

"On va passer devant le Bosquet des Anciens. J'ai pensé que tu aimerais y faire une halte".

"C'est une idée"

"Pourquoi on s'arrête ? C'est l'heure de manzer ?"

"Tais-toi Many"

Quittant la route, ils pénètrent sous la voûte des arbres et au bout de quelques minutes, débouchent dans une clairière. L'air semble plus lourd ici, comme si une présence ancestrale habitait les lieux. Au centre de la clairière se dressent de hautes pierres, assemblées trois par trois en forme d'arches. Le tout dessine un cercle parfait. Mettant pied à terre, ils approchent de l'édifice et d'un pas hésitant, entrent dans le cercle au centre duquel l'air semble plus dense, plus brillant.

"C'est donc ici que mon frère a choisi d'être libéré – murmure Dénéis."

"C'est un endroit sacré, son coté elfe devait s'en rappeler – répond Sintia"

"Holala, c'est quoi tout ce fatras ?! – intervient Many"

Dénéis ferme les yeux un instant et adresse aux cieux une prière silencieuse.

"Daerin mon frère, si tu es là, si tu peux m'entendre là où tu es, envoie moi un signe".

Au centre du bosquet, l'air semble pulser plus vite. Dénéis sourit et à haute voix cette fois dit

"Je t'ai entendu mon frère. Je vais chercher Dae. Attends nous, nous allons te libérer de tes chaînes. Attends-nous."

Et se retournant ver ses amis il dit

"En route, on a du chemin à faire"

"Ah bon alors on manze pas ?"
_________________
Utilisons au mieux le temps qui nous est imparti
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: 06/04/2007 10:00:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeternitas Index du Forum -> aeternitas -> L'encre et la plume Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation