Aeternitas Index du Forum




 Salutations 
Une Bonne Année 2009 a tous les membres de Aeternitas et ceux qui passent par ici . A bientôt IG sous aucun ou autre tabard .... Bathilde.
Chapitre XVI – Souvenirs de guerre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeternitas Index du Forum -> aeternitas -> L'encre et la plume
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dénéis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 44
Localisation: Une autre terre..... loin..
Point(s): 66
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: 03/04/2007 10:44:36    Sujet du message: Chapitre XVI – Souvenirs de guerre Répondre en citant

Le bureau du général Hawkins est plongé dans le silence. Dénéis a la voix un peu cassée après le long exposé qu'il vient de faire. Le général Hawkins lui sert silencieusement à boire. Son front est barré d'une ride verticale, signe d'une intense préoccupation.

" Je suis un soldat – dit-il – certaines choses me sont étrangères. Les histoires de magiciens, d'âmes en peine et autres bizarreries me passent au-dessus. Je sais que ça existe, mais c'est tout. Je ne comprends pas tout dans votre récit, Dénéis, mais je ne mets pas votre parole en doute. Vous voulez libérer votre frère, et je peux comprendre ça. Vous savez, le lieutenant Solindor s'est comporté en vaillant paladin qu'il était. Tout le monde le respectait au sein de la Lance Pourpre. Il n'envoyait jamais ses hommes là où il ne pouvait aller lui-même. Peu de chefs de guerre agissent ainsi. Et puis cet elfe, qui le suivait partout, votre frère d'adoption, a encore ajouté à sa légende. Je me souviens de l'aura qui entourait le lieutenant Solindor lorsqu'il partait à l'attaque des légions ennemies... je me souviens de ce pisteur, qui veillait sur lui, Daerin.. Cet elfe était diabolique avec un arc. On aurait dit qu'il dansait, passant d'une cible à l'autre. Il décochait ses traits mortels à une vitesse stupéfiante. Il était capable de les lâcher en courant. Lorsque le lieutenant chargeait, c'est l'elfe qui éclaircissait les rangs ennemis. Quelle magnifique machine de guerre ils formaient tous les deux..."

"Général - intervient Dénéis – Daewan dans son journal, parle du siège d'Andhoral, et semble dire que c'est à l'occasion de celui-ci que Daerin a disparu. "

"Le siège d'Andhoral...... ce fut un massacre. Nous avons été envoyés là-bas pour contenir les guerriers de la Horde. Mais l'État Major n'avait pas conscience de l'importance des forces en présence. Surtout du fait que c'étaient principalement des morts vivants. Vous savez que ceux-ci peuvent être mis hors de combats, mais se relèvent toujours. Seuls les sorts divins des paladins peuvent les éradiquer définitivement. Nous étions trop peu nombreux, et surtout, nous n'avions qu'une misérable poignée de paladins, dont le lieutenant. Nous avons tenu le plus longtemps possible, nous avons attendu des renforts en vain. Les frères d'armes du lieutenant sont tous morts, le laissant seul paladin. Lors de la dernière attaque, le lieutenant s'est trouvé encerclé, coupé de toute retraite. Votre frère elfe s'est approché de trop près pour le secourir. Il a permis au lieutenant de s'en sortir, mais lui n'a pas eu de chance. On ne l'a jamais retrouvé, et je n'avais plus entendu parler de lui jusqu'à aujourd'hui. Nous nous sommes repliés comme nous avons pu. Beaucoup de braves sont tombés ce jour là. Trop... et pour rien. La Lance Pourpre a été anéantie lors de ce siège."

" Que s'est-il passé ensuite – intervient Sintia – Qu'est devenu le lieutenant Solindor ?"

" Son frère avait disparu, son bataillon a été anéanti, notre Etat Major nous a abandonné... tout cela l'a fortement marqué et a contribué à briser les remparts de sa force de caractère. Il a commencé à douter, a remis sa foi en question. Il n'est pas rentré avec les rescapés à Hurlevent. Il est resté pour chercher son frère. "

" Avez-vous eu d'autres nouvelles depuis ? demande Dénéis"

"Oui. Plusieurs mois plus tard, il est venu me voir ici. Il n'avait pas retrouvé son frère, mais il m'a raconté une histoire étrange au sujet d'une île nommée Anta....quelque chose"

"Anterra ?".

"C'est ça oui. Il avait l'air d'aller bien, du moins physiquement. Mais je crois que psychologiquement, il ne s'est jamais remis. J'en ai eu la certitude quand il m'a parlé de ses enfants. Rendez-vous compte... il prétendait avoir deux enfants déjà grands. Je ne lui ai jamais connu aucune liaison."

" Je suis au courant de cela – dit Dénéis – Il est passé à la ferme de nos parents et à laissé son carnet de route à mon intention. Il y fait référence à cette histoire".

" Il m'avait dit vouloir aller à la ferme. Il n'était pas au courant de la mort de ses parents. Le choc a du être important. Son projet était ensuite de partir au loin, et d'essayer de retourner sur cette ile. Il m'a parlé du désert de Tanaris. Ce coin perdu lui semblait être l'idéal pour faire un retour sur lui-même."

"Vous pensez qu'il est parti là-bas ?"

"Allez savoir avec cette tête de mule.... c'est possible."

"Merci de nous avoir reçu, général Hawkins, vous nous donnez une piste..."

"C'est tout naturel. Si je puis vous être utile, n'hésitez pas".

En sortant de la citadelle, Dénéis dit à Sintia

"Je te propose de nous arrêter pour la nuit à l'auberge du Lion, à Comté de l'Or. C'est un peu en dehors de la ville, on y sera plus au calme. Et dès demain, on avise..."

" D'accord Dénéis. On a bien besoin d'une bonne nuit de sommeil"
_________________
Utilisons au mieux le temps qui nous est imparti
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: 03/04/2007 10:44:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aeternitas Index du Forum -> aeternitas -> L'encre et la plume Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation